R.I.P. LILIANE KERJAN - UNE VIE DÉDIÉE A L’AMITIÉ FRANCO-AMÉRICAINE




C'est avec un immense chagrin que nous apprenons le décès subit à l'âge de 81 ans de notre amie LILIANE KERJAN, agrégée d’anglais, docteure ès lettres et professeure. Elle fut vice-présidente de l’université de Rennes 2 de 2000 à 2005, et présidente de l’institut franco-américain de Rennes pendant treize ans.

Le Collectif James Baldwin a collaboré régulièrement ces trois dernières années avec cette femme incroyable d'énergie et de dévouement, notamment lors d'une magnifique table ronde autour de James Baldwin au Festival America de Vincennes en compagnie de Dany Laferrière et Yaa Gyasi et moi-même, à suivre dans la vidéo suivante:



Par la suite, elle m'avait commandé une conférence autour des premières années de James Baldwin Paris pour l'Institut franco-américain et Rennes.

Nous avions de nombreux autres projets en perspective, notamment la promotion son dernier ouvrage "Ils ont fait un rêve" sorti en novembre dernier, une biographie croisée de Richard Wright, Ralph Ellison et James Baldwin, un bijou antiraciste que je vous conseille fortement de vous procurer. Mais tous ces projets durent malheureusement être interrompus pour cause de pandémie.


Merci Liliane de nous avoir accordé spontanément ton amitié et de nous avoir fait confiance.

Repose-toi bien à présent, comme on dit" tu as fait le job!" Nous sommes certains que ceux qui t'ont côtoyé ne t'oublieront jamais!!



-------

Rennes. LILIANE KERJAN, UNE VIE DÉDIÉE A L’AMITIÉ FRANCO-AMÉRICAINE

Pascal SIMON. Ouest-France

C’est une grande dame qui s’en est allée discrètement. La professeure Liliane Kerjan est décédée à l’âge de 81 ans, ce mercredi 30 juin 2021. Agrégée d’anglais, docteur ès lettres, professeure à partir de 1967 puis vice-présidente à l’université de Rennes 2, Liliane Kerjan avait été recteur de l’académie de Limoges de 2000 à 2005.

Devenue très tôt spécialiste du droit et du théâtre américains, elle a excellé dans son enseignement tout en publiant de nombreux ouvrages littéraires et biographiques. Et pendant treize ans, elle a assouvi une ambition tenace : celle de faire rayonner la culture américaine à travers l’Institut franco-américain (IFA) de Rennes dont elle avait quitté la présidence à la fin de l’année 2020. « Elle incarnait la vie »

« Ces années m’ont apporté une forte stimulation intellectuelle pour bâtir un programme de haute tenue, une complicité amicale avec les fidèles des conférences et de la bibliothèque, la découverte de talents », avait-elle alors déclaré.

« Comment rendre hommage à Liliane Kerjan, si ce n’est pour dire que par son engagement, sa passion et sa rigueur, son exemple incarnait la vie, jusqu’à son dernier souffle, témoigne, émue, Virginia Manhard Lubin, qui a succédé à Liliane Kerjan comme présidente de l’Institut franco-américain. À l’institut, elle a su créer pendant treize ans un cadre exceptionnel et une atmosphère propice à la curiosité et aux échanges auprès de tous ceux qui l’ont côtoyée. »

Lui succéder n’était pas forcément évident. « Quand elle m’a demandé de prendre son relais, ma seule condition était qu’elle reste à mes côtés pour piloter ce beau bâtiment qu’elle a tant œuvré à embellir, explique Virginia Manhard Lubin. Je lui suis reconnaissante qu’elle ait tenu cette promesse jusqu’à la fin, une fin prématurée. Fidèle à l’appel des grands écrivains américains qu’elle nous faisait connaître dans son dernier livre – Richard Wright, Ralph Ellison, James Baldwin – nous poursuivrons leur rêve de justice, de tolérance, de compréhension mutuelle, « toujours inachevé, toujours à recommencer ». » James P.D Vernay, consul des États-Unis pour le Grand Ouest, a appris aussi avec tristesse, sa disparition. « Nous saluons son engagement inlassable pour faire découvrir la culture américaine et plus particulièrement la littérature en Bretagne, en grande partie grâce à ses écrits sur différentes figures emblématiques de la littérature et de l’histoire américaines, souligne le diplomate américain. En tant que Présidente de l’Institut Franco-Américain, elle a collaboré très étroitement avec nous au consulat afin d’approfondir les liens entre nos deux nations. Elle manquera à tous ceux qui œuvrent pour renforcer l’amitié franco-américaine. »

Un engagement que souligne aussi la maire de Rennes. « Professeure et vice-présidente de l’Université de Rennes 2, Liliane Kerjan a, à la tête de l’Institut franco-américain, dont elle a quitté la présidence tout récemment, œuvré sans cesse en faveur de la relation franco-américaine, insiste aussi Nathalie Appéré. À travers l’organisation de cycles de conférence et de débats de grande qualité, elle a grandement contribué à l’interconnaissance franco-américaine. Avec une énergie de tous les instants, elle a fait en sorte d’ouvrir l’institut au grand public comme aux amis de la relation franco-américaine, et su organiser des actions hors les murs. Elle aura ainsi, au cours de ses treize années de présidence, largement œuvré à l’ouverture de notre territoire ».

Featured Review
Tag Cloud