En kiosque dès aujourd'hui - un grand dossier sur JAMES BALDWIN dans le nouveau numéro du magazine TRANSFUGE (n° 127 Mars 2019)

February 25, 2019

 

 

James BALDWIN - éloge de la Tolérance

 

Par Dossier coordonné par Damien Aubel et Vincent Jaury

 

On reparle beaucoup ces derniers temps de James Baldwin, grand romancier et figure de la pensée de la condition noire. Deux films sont sortis sur les écrans récemment, I Am Not Your Negro de Raoul Peck et Si Beale Street pouvait parler de Barry Jenkins.

 

Alors que les éditions Stock republient peu à peu dans la prestigieuse collection La Cosmopolite, ses livres, retour sur cet écrivain, et essayiste de génie. L'occasion pour Transfuge de placer Baldwin sous l'angle du regard de ses contemporains et de nos contemporains.

 

Achat en ligne ICI

 

Achat en ligne numérique (à 4,90 €)  ICI

 

 

 

 

- A JIMMY Par Florence Colombani

 

Au cinéma, dans les librairies, on ne parle que de James Baldwin, l'auteur de Si Beale Street pouvait parler ou d'Harlem Quartet. Retour sur la vie et l’œuvre d'un chantre de la condition noire américaine, et immense romancier.

 

- JAMES BALDWIN VU PAR SES CONTEMPORAINS

 

James Baldwin était un auteur controversé. Il suscitait des réactions fortes, tant positives que négatives. Pour s'en rendre compte, on vous a choisi quelques textes et interviews de contemporains.

 

NORMAN MAILER Norman Mailer, avec son habituelle lucidité vacharde, chroniquait en 1963 le roman de Baldwin, Un autre pays. Esquire, 1er juillet 1963

 

TRUMAN CAPOTE En mars 1968, Truman Capote donnait une longue interview à Playboy. Et évoquait rapidement Baldwin...Playboy, mars 1968

 

FLANNERY O'CONNOR James Baldwin ne faisait évidemment pas l'unanimité auprès des Blancs du Sud. Prenez même un immense écrivain comme Flannery O'Connor... Lettre de Flannery O'Connor à la dramaturge Maryat Lee, du 21 mai 1964

 

AMIRI BARAKA Avec son ton de prophète et de poète, Amiri Baraka rendait, en 1987, un magnifique hommage à Baldwin. Une oraison funèbre littéralement inspirée. New York Times, 20 décembre 1987

 

MARLON BRANDO Marlon Brando avouait une dette humaine et intellectuelle envers Baldwin... Interview téléphonique avec Marlon Brando, propos recueillis par James Grissom, 1990

 

SAUL BELLOW Comme Norman Mailer, Saul Bellow étrille Un autre pays Mais contrairement à Mailer, le sexe, central, n'est pas ce qui rachète le livre... au contraire. Saul Bellow, « Recent Fiction : A Tour of Inspection » (1963), dans There Is Simply Too Much to Think About: Collected Nonfiction, Penguin Books.

 

- LES AILES BRISÉES DES ANGES

 

Si Beale Street pouvait parler, cinquième roman de James Baldwin, est un grand roman d'amour. Alors qu'il est republié et adapté au cinéma par Barry Jenkins, retour sur ce plaidoyer pour la jeunesse noire. Par Oriane Jeancourt Galignani

[...]


 

Please reload

Featured Review

UNE GRANDE JOURNÉE DE CÉLÉBRATION JAMES BALDWIN au 100 ECS de Paris

November 15, 2018

1/10
Please reload

Tag Cloud