Vidéo: SÉANCE QUESTIONS-RÉPONSES "IF BEALE STREET COULD TALK" - UGC Ciné-Cité Les Halles (21/01/19)

January 23, 2019

 Kiki Layne, Stephen James et Barry Jenkins

 

Salle comble ce soir à l'UGC Les Halles pour l'avant-première de IF BEALE STREET COULD TALK, adaptation du roman de James Baldwin par le réalisateur Barry Jenkins (qui sort le 30 janvier 2019).

 

Dans l'audience: Tejan Karéfa-Smart et Trevor Baldwin, deux neveux de Baldwin, Samuel Légitimus fondateur du Collectif James Baldwin, le chanteur belge David Linx, l'actrice Aïssa Maïga et les écrivains Dany Laferrière et Gaël Faye.

 

Ovation méritée après la projection et la discussion d'une demie-heure avec le réalisateur Barry Jenkins et Les deux acteurs Kiki Layne et Stephen James à suivre ici:

 

 

 

Synopsis: Harlem, début des années soixante-dix. Tish Rivers, 19 ans, va devoir mûrir rapidement. Elle est enceinte de Fonny, l’homme dont elle est amoureuse depuis son enfance. Leur rêve de famille se brise lorsque celui-ci se retrouve en prison pour un crime qu'il n'a pas commis. Tish sait que Fonny est innocent et que son ami Daniel vient d'être libéré de prison après un emprisonnement tout aussi injuste. Tandis que les parents de Fonny sombrent dans un sentiment d'impuissance, le soutien de la famille de Tish est inébranlable. Surtout la mère de Tish qui met tout en oeuvre pour assurer le bonheur de sa fille, de son futur gendre et du bébé à naître. If Beale Street Could Talk est une histoire d'amour intemporelle et touchante sur le lien indissoluble d'un couple et sur l'empowerment d'une famille afro-américaine.

 

 

 

« À l’été 2013, je suis parti en Europe pour écrire une adaptation de Si Beale Street pouvait parler de James Baldwin dans l’espoir qu’un jour j’obtiendrais l’autorisation des ayants-droits de l’écrivain de le porter à l’écran. Je voyais cela comme un honneur. À chaque étape de mon travail d’écriture, j’ai cherché à rester scrupuleusement fidèle au livre et à la vision du monde de Baldwin. Dans son roman, les personnages sont dépeints d’une manière très particulière, qu’il s’agisse de Tish et Fonny, mais aussi de leurs proches, comme Ernestine, les parents du garçon et ceux de la jeune femme, Joseph et Sharon. Les deux couples du film – Tish et Fonny, Sharon et Joseph – sont unis par des rapports d’affection et de complicité. C’est cette force des relations humaines qui les protège – et c’est grâce à elle que, pour les Noirs, la vie mérite d’être vécue et qu’on peut encore se battre pour un rêve américain qui n’a pas tenu ses promesses. Je ne pouvais rêver mieux, pour rendre hommage à James Baldwin, mon écrivain préféré, que d’incarner ces idées, intellectuelles et émotionnelles, à travers des comédiens et de les mettre en scène grâce à mes collaborateurs de création que je considère comme ma famille. » - Barry Jenkins

 

 

Vidéo : Boris Colletier (Mulder)

Please reload

Featured Review

UNE GRANDE JOURNÉE DE CÉLÉBRATION JAMES BALDWIN au 100 ECS de Paris

November 15, 2018

1/10
Please reload

Tag Cloud