RAOUL PECK PRÉPARE "BALDWIN'S CHILDREN", UN DOCUMENTAIRE SUR LE PROJET AVORTÉ DE JAMES BALDWIN D'UNE

Le réalisateur haïtien Raoul Peck (qui a notamment dirigé "Lumumba" en 2000, un film inspiré de l'histoire de Patrice Lumumba et son rôle dans l'indépendance du Congo) est actuellement en train de travailler sur un documentaire sur l'écrivain James Baldwin. Bien que nous ignorions les détails sur celui-ci, ce que nous savons, c'est qu'il s'agit d'un projet qu'il poursuit depuis au moins six années, et il s'est assuré la pleine coopération de la succession Baldwin, ce qui est toujours un plus.

Il décrit également le documentaire comme "très créatif." Le film jouera avec l'idée que Baldwin a réellement écrit ce qui devait être un livre ambitieux - "un chef-d'œuvre», comme le dit Peck - sur ses amis Medgar Evers, Malcolm X et Martin Luther King Jr., dont les vies se sont terminés brutalement dans des assassinats . Baldwin savait que l'ouvrage serait un défi, et ne croyait pas que celui-ci allait se vendre, mais il sentait qu'il avait besoin de l'écrire.

Baldwin a finalement renoncé au projet. Pourquoi? Peck répond: "La vie... la Fatigue. Vous savez, à un certain moment, il et tombé malade. Il y a certaines choses comme ça où vous vous dites, c'est mon travail principal, et vous ne arrivez jamais à le faire. "

Raoul Peck a appris l'existence de ce projet littéraire ambitieux au travers de lettres que Baldwin a envoyé à son agent. Mais le «documentaire de création» de Peck s'imaginer que l'auteur l'a achevé. Comme l'affirme le cinéaste: "Ainsi, le point de départ du film est de dire - oui, il l'a bien écrit, il n'a tout simplement pas lié les histoires ensemble, mais si vous parcourez son oeuvre, le film est là.».

Tout ce sur quoi Peck a dû se fonder sont 30 pages de notes de Baldwin pour le projet, et les droits à tous ses écrits, bien sûr, puisque c'est un projet fait avec la bénédiction de la succession de Baldwin.

Pourquoi un film sur Baldwin? La réponse de Peck: «Parce que Baldwin, c'est ma vie ... J'ai commencé à lire Baldwin quand j'avais 14 ou 15 ans, et j'ai réalisé adulte que beaucoup de choses que je disais venaient de lui."

Featured Review
Tag Cloud