ÉVÉNEMENT — Sortie de «Chassés de la lumière» le 13 février 2015

February 13, 2015

— Courez vous procurer dès aujourd'hui votre exemplaire de «Chassés de la lumière» (No Name In The Street) - un ouvrage important de James Baldwin indisponible en français depuis plus de 43 ans et, pour la première fois, publié dans son intégralité aux éditions Ypsilon

ISBN 978-2-35654-052-2
232 pages | 11,5 x 17 cm | 17 €


Traduction - revue, corrigée et enfin intégrale - de Magali Berger
Postface de Félix Boggio Éwanjé-Épée & Stella Magliani-Belkacem

"Publié la même année, en 1972, à New York (Dial Press), à Londres (Michael Joseph) et à Paris (Stock) No Name In The Street - sous la traduction Chassés de la lumière. La présente édition reprend l'édition originale américaine, son texte et sa composition. Nous publions ainsi pour la première fois le texte intégral, la traduction de 1972 de Magali Berger ayant été revue, corrigée et augmentée de pages inédites.

En confrontant les trois éditions, il est apparu en effet, que la dédicace, l'exergue et les titres des deux parties manquaient en français, que les divisions en paragraphes et blocs de paragraphes ne coïncidaient pas, mais surtout, que le texte n'était pas tout à fait le même en anglais et en français.

Deux passages - de la p. 95 à la p.103 et de la p. 119 à la p.121 de notre édition - n'existaient pas en traduction (nous avons demandé à Magali Berger de les traduire et les avons intégrés); un autre long passage - de la p. 150 à la p.157 de l'édition Stock - n'existait pas dans l'original (nous le reproduisons en annexe). Ce mystère apparent trouve une explication si on pense que Magali Berger a travaillé sur les épreuves d'un texte qui allait encore être corrigé et mis en forme pour et par les éditeurs anglais et américains.

Nous avons choisi de garder la mise en page et la langue de l'original pour la dédicace, l'exergue et le titres des deux parties, significatives d'un langage religieux propre au discours militant noir e cette époque."

----------------------

lire un extrait : http://www.ypsilonediteur.com/images/documents/134.pdf

consulter la fiche du livre : http://www.ypsilonediteur.com/fiche.php?id=134

«L’œuvre de Baldwin trace un chemin de libération, et l'énigme de son écriture est à déchiffrer dans le fait que, pour lui, ce chemin est nécessairement tortueux. C'est ce qui fait l'unité de son approche : isoler des points de vue et les faire travailler, réfléchir, penser et repenser une situation.»
— F. B. É.-É. & S. M.-B.

Baldwin y achève sa radicalisation politique. Véritable récit de la crise de la suprématie blanche, Chassés de la lumière est une traversée des années 1960, de leurs luttes, de leurs espoirs ; c'est aussi la fresque amère d'une Amérique blanche agrippée à ses privilèges. Accusé d'être un ouvrage de propagande, cet essai n'a pu jouir de la reconnaissance qu'il méritait. Baldwin y renonce à la place que l'intelligentsia lui offrait -- celle de l'artiste incompris par sa «communauté» -- pour devenir le porte-voix d'une nouvelle génération militante. Dans Chassés de la lumière, la «question noire» est inséparable de la révolution.

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Featured Review

UNE GRANDE JOURNÉE DE CÉLÉBRATION JAMES BALDWIN au 100 ECS de Paris

November 15, 2018

1/10
Please reload

Tag Cloud