LES HEURES QUI SUIVIRENT LE DÉCÈS DE JIMMY - (1er décembre 1987)

December 1, 2014

Extrait de "JAMES BALDWIN- A Biography"(1994) de David Leeming

 

(PHOTO Jane-Evelyn Atwood)

David s'est levé est allé dans la salle à manger et a passé un disque - "Amazing Grace" par Sarah Jordan Powell. Celui-ci a empli la maison tandis que chacun cherchait son propre coin dans lequel commencer à pleurer.

Le temps est devenu soudain froid et pluvieux.

David est resté assis aux côtés de son frère le restant de la nuit.

Le matin suivant, Jimmy fut préparé et tard dans la journée les gens du village sont passés le voir.

Mary Painter (ndt - une amie des premières années parisiennes) est arrivée et fut horrifiée et confuse de le trouver mort.

Pire encore, Jean arriva de Cannes. Elle demanda où était Jimmy et fut dirigée vers la chambre par quelqu'un qui supposait, à tort ou à raison, savoir que Jimmy était mort. Jean a fondu en larmes.

A 18 heures, David a dit à Sophie (sa compagne) qu'il se rendait à Nice pour "une promenade e l'honneur de Jimmy". David savait qu'il lui fallait quitter la maison pour un moment; la pression des derniers mois et la réalité de la mort de Jimmy étaient brusquement devenues accablantes; Il se souvint d'un poème que Jimmy avait écrit pour lui à propos de ses bottes qui se tenaient à l'extérieur dans l'entrée "mesurant le prix de la tempête".

3 HEURES DU MATIN (pour David)

Deux bottes noires,
sur le plancher,


se demandent à quoi sert de marcher.
Deux bottes noires,
en tête à tête
mesurent le prix de la tempête.

Sans compter qu'il va s'user et dépérir
ce
bordel
de cuir.


(Ce poèmes se trouve das le recueil "Jimmy's Blues")

David enfila une paire de chaussettes ainsi qu'une chemises de Jimmy, une paire de bottines de Jimmy et, puisqu'il pleuvait encore, il enfila le poncho vert de Jimmy. Le taxi arriva et les conduisit lui et Sophie jusqu'à la gare de Nice. Pendant plusieurs heures le couple se contenta de marcher dans le silence.

"Arpentant Nice dans tous les sens pour Jimmy".

Tard dans la soirée, un homme nu leur apparut (il fut, plus tard arrêté, comme l'annonça la le journal télévisé) - et il se dirigea droit vers David et lui lança: "Bonjour, Monsieur!" - n'ayant pourtant adressé la parole à personne au cours de sa promenade dans la rue. David lui retourna son salut et s'écria: "Ceci aussi est pour toi, Jimmy!"

Le jour suivant, le cercueil arriva et fut convoyé avec grande formalité par des gendarmes jusqu'à l'aéroport."

Please reload

Featured Review

UNE GRANDE JOURNÉE DE CÉLÉBRATION JAMES BALDWIN au 100 ECS de Paris

November 15, 2018

1/10
Please reload

Tag Cloud