ÉVÉNEMENT - YPSILON ÉDITEUR RESSORT "CHASSÉS DE LA LUMIÈRE" INDISPONIBLE EN FRANCE DEPUIS PLUS DE 4

LE 13 FÉVRIER 2015, Ypsilon éditeur ressortira le légendaire essai de James Baldwin "Chassés de la lumière" dans sa traduction originale.

L'édition française de No Name In The Street (1971) - une des oeuvres les plus éloquentes et les plus personnelles de Baldwin - est restée étrangement absente des catalogues pendant plus de trois décennies.

Nous, Collectif, saluons cette bienheureuse initative et répondront présents pour répandre la bonne nouvelle!!

Précommandez votre exemplaire sur le site de l'éditeur:

«En fin de compte, l'artiste et le révolutionnaire travaillent chacun à sa manière, et paient le prix correspondant parce qu’ils sont tous les deux possédés par une vision qui les entraine plutôt qu’ils la suivent. Sinon, ils ne pourraient jamais supporter, et encore moins choisir, la vie qu'ils sont contraints à mener. Et je pense que chacun a besoin de l’autre, et a beaucoup à apprendre de l’autre, maintenant plus que jamais. » – James Baldwin "Chassés de la lumière".

L'essai "Chassés de la lumière" (1972) traite des maux contemporains de l’Amérique a travers les agonies politiques et sociales de son histoire récente: assassinats, émeutes raciales polarisation croissante de ses paranoïas les plus profondes...

"Dans "Chassés de la lumière" la prose de Baldwin est souvent fascinante et, si elle semble moins choquante et inquiétante aujourd’hui, on y trouve néanmoins des passages tout aussi candides, perspicaces et émouvants que dans ses essais précédents. Que le livre puisse sembler aujourd’hui moins pertinent n'est pas nécessairement une indication d'échec. Cela peut aussi bien être un acte d'accusation plus grave contre nous-mêmes, une indication manifeste de notre propre dégénérescence morale. Dans le cas seulement où un appel éloquent à la morale ne serait pas pertinent dans les années 70, James Baldwin pourrait être considéré comme anachronique." - - Mel Watkins New York Times Reviews (28 mai 1972)

Featured Review
Tag Cloud