Publications françaises récentes

 

LA CONVERSION

Rivages réédite le tout premier roman de James Baldwin, celui qui a révélé au monde entier le génie de l'écrivain

Dans ce premier roman, James Baldwin raconte, avec des accents d’une sincérité déchirante, à la fois son expérience et une odyssée collective, celle d’un peuple marqué à jamais par la ségrégation et le racisme.Un texte fondateur pour des écrivains tels que Toni Morrison ou Maya Angelou

 

Au soir de ses quatorze ans, dans une boutique désaffectée de Harlem, au milieu des prières et des trépignements cadencés de ses frères, John Grimes traverse un moment essentiel, une nuit de révélation, entre crise spirituelle et épiphanie. Son destin est scellé d’avance selon sa famille : il sera prédicateur. Mais John veut mener sa vie comme il l’entend. Un gamin issu d’une communauté si pieuse peut-il avoir le choix ? Et, au-delà, le libre arbitre existe-t-il pour un jeune Noir en Amérique ?

 

 

« Récit bouleversant d'un écorché vif, La Conversion est aussi le premier cri de révolte de l'auteur Baldwin. »

Les Inrockuptibles

« Dans la conversion, mêlant les enjeux de race, de sexe et de religion, il pose les jalons de sa réflexion. »

L'Express

 

« De la bataille des droits civiques à l'acceptation de l'homosexualité en passant par les carcans de la famille ou de la religion, l'auteur noir américain - dont on commémorera en décembre les trente ans de la disparition - mérite d'être redécouvert. »

Lire

« Beau roman tourmenté et lyrique, à l'arrière-plan duquel se dessine une histoire de la communauté noire américaine sur plusieurs générations. »

Télérama

 

Éditeur : Rivages

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Michele Albaret-Maatsch

ISBN: 978-2-7436-4132-0

300 pages, 18€
parution octobre 2017

 

LA PROCHAINE FOIS, LE FEU

Folio vient enfin de rééditer l'ouvrage le plus célèbre de James Baldwin avec une nouvelle préface de Christiane Taubira
 

En dépit des bouleversements psychologiques et sociaux qu'il exige, cet ouvrage ne veut que proposer la solution de bon sens au problème de la place des Noirs dans la société américaine. Malgré le ton parfois menaçant, malgré la satire souvent mordante, La prochaine fois, le feu est avant tout un appel à la modération, une ultime tentative de compromis (en 1963) entre les extrémistes des deux bords aveuglés par la passion. Tant par l'actualité des phénomènes dont il présente l'analyse irréfutable que par le mélange de douleur contenue et d'ironie cinglante qui lui donne ce ton si particulier, ce témoignage ne manquera pas d'attirer l'attention du lecteur qui en retiendra les qualités littéraires autant que l'importance politique

 

Éditeur : Folio

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Michel Sciama

Nouvelle préface de Christiane Taubira
ISBN : 9782072786204
144 pages, 6,60€
parution 22 mars 2018

 

 

 

 

 

 

 Nous les nègres

 

James Baldwin, Malcom X et Martin Luther King interviewés par le Dr. Kenneth B. Clarke

 

« La violence de l'opprimé n'est que le reflet de celle de l'oppresseur. [...]

Il n'existe pas plusieurs visages d'opprimés. King, Baldwin et Malcolm X jalonnent le même et implacable itinéraire de la révolte, dont il est rare que le ressort, une fois lâché, ne se détendra pas jusqu'au bout », écrivait Albert Memmi en 1965, dans la présentation de la première édition de ce livre, publié aux Éditions François Maspero. « Il n'y a pas de bonne violence, la nôtre, et une mauvaise, celle des autres », écrit dans la présente édition l'auteur du Portrait du décolonisé. Car, plus de quarante ans après, la question de l'oppression et de la violence qu'elle suscite est toujours présente, dans le tiers monde comme dans les cités ghettos des métropoles du Nord. D'où l'intérêt de lire (ou relire) aujourd'hui ces entretiens, diffusés en 1963 par une chaîne de télévision américaine, avec trois des figures marquantes des mouvements noirs américains des années 1960.

 

Préface de Albert MEMMI

Traduit de l'Anglais par André CHASSIGNEUX

 

Collection : La Découverte Poche / Essais n°278
Parution : mars 2008
Prix : 7,50 €
ISBN : 9782707154392
Dimensions : 125 * 190 mm
Nb de pages : 126

 

Commandez chez l'éditeur La Découverte

 

 

 

Le jour où j'étais perdu

 

Un scénario rédigé d'après l'autobiographie de Malcolm X, corédigée avec Alex Haley

 

 

La vie de Malcolm X par un grand écrivain noir américain.
«Ce n’est pas tout ce que vous avez pu me faire qui vous menace. C’est tout ce que vous avez fait à vous-même qui vous menace», James Baldwin.
 
Après l’avoir relégué à la périphérie de l’histoire noire moderne pendant des années, les historiens commencent désormais à le considérer comme une figure centrale. Il est devenu une partie intégrante de l’échafaudage qui soutient l’identité afro-américaine contemporaine. L’œuvre de James Baldwin, tant littéraire que politique, est désormais largement reconnue, lue et discutée en France. Si son essai La prochaine fois le feu constitue sa contribution la plus connue aux discussions sur le mouvement noir américain, son œuvre littéraire est elle aussi fondamentalement politique. Il en va ainsi de Le jour où j’étais perdu...
 

Collection Syllepse / "Radical America"

Pages : 268 pages
Format : 150 x 210
Parution : septembre 2013
Prix :15 €
ISBN : 9782849503966
 
Commandez chez l'éditeur Syllepse

James Baldwin - L'évidence des choses qu'on ne dit pas

 

Biographie complète et concise par Benoit Depardieu, maître de conférences à l'Université du Havre

 

Excellente introduction à l'oeuvre de James Baldwin par Benoit Depardieu, concise et peu chère (8 euros) - «Témoigner de la vérité», telle est la tâche que s'assigna Baldwin. Héritier de la tradition du prêche et du sermon des Églises afro-américaines, il n'eut de cesse de confronter l'Amérique à ses mensonges et démons. Dans la tourmente des mouvements noirs, il devint une voix - prophétique - celle d'un peuple «invisible», opprimé, demandant reconnaissance. Dans ses essais enflammés ou didactiques, ses romans provocateurs ou lyriques, ses entretiens et son engagement politique, il révéla l'évidence des choses qu'on ne dit pas, afin qu'un jour l'Amérique vive enfin dans la réalité.

 

Collection : Voix Américaines
Editeur : Belin
Directeur de collection : Marc Chénetier

Parution: 1 octobre 2004

9.15 €

ISBN 978-2-7011-3966-1

128 pages

 

Commandez chez l'éditeur Belin

 

 

Lettre a Jimmy

 
L’hommage du romancier Alain Mabanckou à James Baldwin

 

Né à Harlem en 1924, mort à Saint-Paul de Vence en 1987, noir, bâtard, homosexuel, écrivain, James Baldwin a combattu sans relâche la ségrégation raciale.

 

Vingt ans après la mort de James Baldwin à Saint-Paul-de-Vence, le romancier congolais Alain Mabanckou célèbre un homme quelque peu oublié aujourd'hui, pour qui il éprouve admiration et respect.

 

Pour tout écrivain, écrire sur un autre, c'est aussi écrire sur soi-même...
Dans un essai à la fois érudit et familier, très enlevé - forme épistolaire et tutoiement de rigueur - Mabanckou montre la modernité de Baldwin, en l'intégrant au coeur de l'actuel débat sur l'identité. (Jean-Claude Perrier - Le Figaro du 18 octobre 2007) .
 

Fayard - Littérature française

Parution : 16 août 2007

192 pages

Prix: 6.30 €

ISBN-13: 978-2757807620

Paris Review -

les entretiens

 
Une longue interview de James Baldwin parmi 12 entretiens d'écrivains américains célèbres

 

Fondée à Paris par Harold L. Humes, Peter Matthiessen et George Plimpton en 1953, la Paris Review a contribué, décennie après décennie, à faire connaître des écrivains importants en les publiant à leurs débuts. Mettant l'accent sur le processus créatif, les fondateurs de la revue ont aussi eu à cœur de laisser les auteurs parler eux-mêmes de leur travail en publiant dans chaque numéro un entretien avec un grand écrivain. Leurs réponses constituent certains des autoportraits les plus révélateurs de l'histoire littéraire. Ce volume offre pour la première fois en français une sélection de douze entretiens, avec James Baldwin, William Burroughs, Peter Carey, Allen Ginsberg, Jim Harrison, Thomas McGuane, Leonard Michaels, Toni Morrison, Manuel Puig, Susan Sontag, Billy Wilder, Tobias Wolff - la plupart de ces auteurs étant publiés aux éditions Bourgois.

« J'ai toujours été fasciné par les interviews de la Paris Review. Pris dans leur ensemble, elles constituent probablement la meilleure enquête qui soit quant au comment de la littérature, une question bien plus intéressante que le pourquoi. » Salman Rushdie

 

Collection - Bourgois

Traduit de l'anglais par Anne Wicke

Parution 2010

560 pages

Prix: 23€

ISBN : 978-2-267-02096-0

 

 

 

Lover's Question

 
L'unique projet musical de James Baldwin lisant ses poèmes sur la musique des belges David Linx et Pierre Van Dormael et accompagné de la crème des musiciens de jazz de l'époque

 

Fasciné par l'oeuvre de  l'écrivain James Baldwin depuis l'âge de 10 ans, David Linx rencontre enfin son idole lors d'une lecture publique de celui-ci à Amsterdam. Il s'installe en 1982 à son domicile de Saint-Paul-de-Vence.

 

En 1986, David Linx  se fait remarquer en Europe et aux Etats Unis avec cet album "Lover's Question" un James Baldwin Project avec en co-leader Pierre Van Dormael et les musiciens Deborah Brown et Steve Coleman.

 

Ce projet, avec James Baldwin récitant ses poèmes entouré de la crème des musiciens de jazz européen et américain qui avait été réédité en septembre 2000 chez Label Bleu/Harmonia Mundi vient de ressortir en avril de cette année.

 

Le CD est accompagné d’un livre contenant les poèmes et textes (avec des inédits) en anglais et traduit en français par Hubert Nyssen, fondateur et directeur de la maison d’édition Actes Sud.

 

CD (28 avril 2014)

Label: Label Bleu

Prix: 18 €

réf:  LBLC 6607

 

Commandez  le CD chez Label bleu

Chassés de la lumière

(No Name In The Street) - un ouvrage important de James Baldwin indisponible en français depuis plus de 43 ans
 

"Publié la même année, en 1972, à New York (Dial Press), à Londres (Michael Joseph) et à Paris (Stock) No Name In The Street - sous la traduction Chassés de la lumière. La présente édition reprend l'édition originale américaine, son texte et sa composition.

Nous publions ainsi pour la première fois le texte intégral, la traduction de 1972 de Magali Berger ayant été revue, corrigée et augmentée de pages inédites.En confrontant les trois éditions, il est apparu en effet, que la dédicace, l'exergue et les titres des deux parties manquaient en français, que les divisions en paragraphes et blocs de paragraphes ne coïncidaient pas, mais surtout, que le texte n'était pas tout à fait le même en anglais et en français. Nous avons choisi de garder la mise en page et la langue de l'original pour la dédicace, l'exergue et le titres des deux parties, significatives d'un langage religieux propre au discours militant noir e cette époque."

 

Editeur : Ypsilon
Traduction Magali Berger

Postface : Félix Boggio Ewanjé-Epée & Stella Magliani-Belkacem

Parution: 17 février 2015

18 €

ISBN 978-2-35654-052-2

232 pages

 

 

 

 

RETOUR DANS L'OEIL DU CYCLONE

Christian Bourgois sort un recueil de 14 essais inédits en français de James Baldwin couvrant la période 1960-1985
 

«Je suis entièrement redevable à la prose de James Baldwin.» Toni Morrison

Les quatorze essais regroupés dans ce volume, publiés à l’origine dans divers journaux et revues, couvrent une période allant de 1960 à 1985. James Baldwin y évoque les marches pour les droits civiques, les raisons de son exil en France, ses rencontres avec Martin Luther King, sa critique de l’éducation aux États-Unis ou encore sa célébration de la langue noire. Explorant les tensions et non-dits qui touchent son pays, Baldwin offre une analyse pertinente, sévère et subtile de la société américaine qui n’a rien perdu de son actualité ni de sa nécessité.

Ces textes dressent le portrait d’un homme dont la perspicacité, l’engagement et l’écriture ont ouvert la voie à de futurs grands écrivains noirs américains.
 

Éditeur : Christian Bourgois

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Hélène Borraz
ISBN : 978-2-267-02875-1
256 pages, 18€
parution 25 mars 2015

HARLEM QUARTET

Les éditions Stock viennent de rééditer le dernier roman de James Baldwin Harlem Quartet (avec une préface inédite d'Alain Mabanckou intitulée "James Baldwin ou l'iconoclaste des lettres américaines").
 

Dans le Harlem des années cinquante, se nouent les destins de quatre adolescents : Julia l’enfant évangéliste qui enflamme les foules, Jimmy son jeune frère, Arthur le talentueux chanteur de gospel et Hall son frère aîné.


Trente ans plus tard, Hall tente de faire le deuil d’Arthur et revient sur leur jeunesse pour comprendre la folle logique qui a guidé leur vie. Pourquoi Julia a-t-elle subitement cessé de prêcher ? Pourquoi le quartet s’est-il dispersé ? Pourquoi
Arthur n’a-t-il jamais trouvé le bonheur?


Ce roman magistral, où la violence et l’érotisme sont constamment maîtrisés par la tendresse et l’humour du poète, est, comme l’écrit Alain Mabanckou, «l’un des plus beaux chants de fraternité, d’amour, d’espérance et d’expiation ».

Éditeur : Stock

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Christiane Besse

Préface d’Alain Mabanckou.

EAN : 9782234084254

576 pages, 24,50€
parution 27 septembre 2017

 

 

 

 

SI BEALE STREET POUVAIT PARLER

Les éditions Stock viennent de rééditer le  roman de James Baldwin Harlem Quartet (avec une préface inédite avec une préface inédite Geneviève Brisac).
 

Si Beale Street pouvait parler, elle raconterait à peu près ceci :

 

Tish, 19 ans, est amoureuse de Fonny, un jeune sculpteur noir. Accusé d’avoir violé une Portoricaine, ce dernier est jeté en prison. Quand Tish découvre qu’elle est enceinte, les deux familles se mettent en campagne, à la recherche de
preuves qui le disculperont. Pendant ce temps, Tish et Fonny ne peuvent qu’attendre, portés par leur amour, un amour qui transcende le désespoir, la colère et la haine.

 

Sensuel, violent et profondément émouvant, Si Beale Street pouvait parler a le goût doux-amer des blues tant aimés de James Baldwin.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Magali Berger.
Préface de Geneviève Brisac.

 

Éditeur : Stock

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Magali Berger

Préface de Genviève Brisac

EAN : 9782234084254

256 pages, 20,50€
parution 27 septembre 2017