1488502_681343168565810_605311881_ntravaille.jpg
1464978_681343175232476_664898187_ntravaille.jpg
1473736_681343181899142_1166532920_ntravaille.jpg

le N°2 du magazine Légende, entièrement consacré à Angela Davis, paraitra le mercredi 16 septembre

A l'intérieur, vous trouverez, entre autre chose, la traduction par Samuel Légitimus de la fameuse "Lettre ouverte à ma sœur, Angela Davis" écrite par James Baldwin le 19 novembre 1970 et qui contribua grandement à la libération de celle-ci. 100 pages 20 € en kiosque et en librairie Alors que le monde entier manifeste aujourd’hui contre le racisme et les violences faites aux Noirs, Légende consacre son 2e numéro à cette icône qu’est Angela Davis. Figure marquante des années 1970, elle fut de toutes les luttes contre l’injustice raciale. La mort de George Floyd a ravivé son aura. On a reconnu son poing levé et sa coupe afro désormais blanche sur le port d’Oakland en juin dernier. Sa vie est u

A visionner en VOSTF: Le discours mythique de James Baldwin à l'Université anglaise de Cambridge

Durée 27 minutes IL Y A 55 ANS - Le 28 février 1965, à l'Université prestigieuse de Cambridge en Angleterre, un débat opposait deux géants culturels américains: l'écrivain et activiste James Baldwin et le journaliste conservateur William Franck Buckley, sur la motion: "Le rêve américain est aux dépens du noir américain". A la fin du débat, les étudiants votèrent et supportèrent le point de vue de Baldwin à 544 voix contre 164 pour Buckley. Merci à Michel Bollard pour la traduction! La version intégrale du débat (en anglais uniquement):

Projection-débat I AM NOT YOUR NEGRO - en présence de Samuel Légitimus, Président du Collectif James

Le groupe d'action local Amnesty Paris Lafayette organise jeudi 17 septembre de 19h à 21h Une projection du film de Raoul Peck, "I Am Not Your Negro", suivie d'un débat, animé par Samuel Légitimus, Président du Collectif James Baldwin à la Médiathèque Françoise Sagan 8, rue Léon-Schwartzenberg Paris 10e (Si vous n'êtes jamais venu à cet endroit, il faut passer par la rue de la Cour de la Ferme Saint Lazare pour accèder à la rue Léon Schwartzenberg) Entrée libre Attention : la capacité de la salle étant réduite à 40 places la réservation obligatoire médiatheque.francoise.sagan@paris.fr 01.53.24.69.70

«Blues pour l'homme blanc» de James Baldwin aurait pu être écrit aujourd'hui - Slate.fr

par Cyril Marchan — 6 septembre 2020 «Tu sais pourquoi ça a fonctionné? Parce que tu m'as parlé comme à un écrivain.» C'est en écrivain, donc, que James Baldwin conclut sa superbe interview dans le mensuel américain Playbill, en 1964. (à lire ici) Le titre spécialisé des arts de la scène et du théâtre reçoit l'homme pour sa nouvelle publication, Blues for Mister Charlie. Il lui aura fallu moins d'un an pour écrire Blues, cette pièce qu'il ne voulait pas écrire. Par résistance et par mépris pour le théâtre américain des années 1960, malsain et inculte, à l'image des producteurs qui monopolisent la plupart des scènes du pays. Mais peut-être surtout par crainte de disparaître en tant qu'écrivai

ARTICLES RÉCENTS
VIDÉOS DU MOIS

Inédit!

 "SOME DAYS"

Poem by James Baldwin adapted into song by Renn Lee from "Paris-Sydney"

Images: 2007 French production

of The Amen Corner (Le Coin des Amen)

by James Baldwin translated into french by Marguerite Yourcenar - directed by Samuel Légitimus

 

 

 

Inédit!! -

 

L'ENTRETIEN ENTRE JAMES BALDWIN ET REINHOLD NIEBUHR - September 1963

 

-

 

"The Meaning of the Birmingham Tragedy" - (Le sens de la tragédie de Birmingham)

 

Durée 30 minutes

Discussion entre l'écrivain activiste James Baldwin (1924-1987) et le théologue Reinhold Niebuhr (1892-1971) organisée par le Conseil protestant de la ville de New York et présenté par le Dr. Thomas C. Kilgore au lendemain de l'attentat à motivation raciste qui a visé l'église baptiste de la 16e rue, une église fréquentée par des Afro-Américains, le 15 septembre 1963, qui a coûté la vie à quatre jeunes filles (Addie Mae Collins, Carole Robertson, Cynthia Wesley et Denise McNair) et en a blessé vingt-deux autres.

"ET MON CACHOT TREMBLA..."

 

Le 19 mai lors de la séance-débat autour de I AM NOT YOUR NEGRO au cinéma l'Arlequin Samuel Légitimus et Gladys Arnaud du Collectif James Baldwin lisaient le premier des deux essais qui constituent l’ouvrage le plus célèbre de Baldwin "LA PROCHAINE FOIS, LE FEU

 

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Google+ B&W

© 2014 by The Collectif James Baldwin. Proudly created with Wix.com