1488502_681343168565810_605311881_ntravaille.jpg
1464978_681343175232476_664898187_ntravaille.jpg
1473736_681343181899142_1166532920_ntravaille.jpg

Mouvement contre les violences policières : James Baldwin, la voix des Afro-Américains -Le Parisien

Né à Harlem, l’écrivain a fui le racisme pour accomplir à Paris son destin. Jusqu’à sa mort, en 1987, il a mené le combat des droits civiques, croisant la route de Malcolm X et de Martin Luther King. Par Stéphane Loignon - Le Parisien Week-End 19 juin 2020 En 1962, huit ans après le début du mouvement des droits civiques, qui réclame la fin des discriminations envers les Noirs aux Etats-Unis, l'écrivain James Baldwin lance une prophétie : « Si nous nous montrons dignes — et par nous, j'entends les Blancs relativement conscients et les Noirs relativement conscients […] —, peut-être la poignée que nous sommes pourra-t-elle mettre fin au cauchemar racial […] » Dans le cas contraire, conclut ce

ARTICLES RÉCENTS
VIDÉOS DU MOIS

Inédit!

 "SOME DAYS"

Poem by James Baldwin adapted into song by Renn Lee from "Paris-Sydney"

Images: 2007 French production

of The Amen Corner (Le Coin des Amen)

by James Baldwin translated into french by Marguerite Yourcenar - directed by Samuel Légitimus

 

 

 

 - JAMES BALDWIN - interview dans LE SEL DE LA SEMAINE de Fernand SEGUIN (Québec - 4 sept 1967)

Durée 1h

Il y a 53 ans - En septembre 1967, l'écrivain JAMES BALDWIN, natif des États-Unis, mais expatrié en France dès 1948, raconte sa vie et les aléas de la condition noire dans son pays d'origine. Il commente les récentes émeutes qui ont lieu dans plusieurs villes américaines depuis l'été. Il est entre autres question de son enfance à Harlem, des raisons qui l'ont amené à quitter son pays, de l'histoire des États-Unis, des raisons qui l'ont poussé à devenir écrivain, de l'attitude des américains blancs face aux Afro-Américains, de sa définition de la violence en Amérique et de la juste colère des Afro-Américains.

"ET MON CACHOT TREMBLA..."

 

Le 19 mai lors de la séance-débat autour de I AM NOT YOUR NEGRO au cinéma l'Arlequin Samuel Légitimus et Gladys Arnaud du Collectif James Baldwin lisaient le premier des deux essais qui constituent l’ouvrage le plus célèbre de Baldwin "LA PROCHAINE FOIS, LE FEU

 

  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • Google+ B&W

© 2014 by The Collectif James Baldwin. Proudly created with Wix.com